Le 9e festival du film de Muret s’est ouvert dans une belle ferveur, dimanche après-midi, avec la projection de deux films passionnants, « A good man », de Marie-Castille Mention-Schaar, avec Noémie Merlant, qui tourne beaucoup en ce moment (dans « Les Olympiades », entre autres, à l’affiche) ; et surtout le dernier film attendu de l’Italien Nanni Moretti (où le réalisateur tient aussi l’un des rôles principaux), « Tre Piani », présenté hors compétition. Beaucoup de monde dans la salle pour ce dernier film, et même encore davantage pour la séance d’avant-soirée où le dernier Almodovar, « Madres Paralelas », était projeté (également hors compétition). Le film aura enchanté les fans du metteur en scène espagnol, qui met une nouvelle fois à l’affiche et en beauté son actrice fétiche, Pénélope Cruz.

En compétition avant-hier soir, « Petite nature » (de Samuel Theis) et « L’événement » (d’Audrey Diwan) auront connu un joli succès d’estime.

Hier soir, les festivaliers ont eu la chance d’assister à la projection de l’excellent « Rien à foutre », d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre, en leur présence. Ils seront encore là ce matin pour une seconde projection à destination exclusive des élèves en section cinéma du lycée Pierre d’Aragon. « Ces moments d’échange avec les jeunes sont souvent riches », savoure à l’avance Jo Loubet, la directrice du festival, contente du bon démarrage du festival. Ce dernier prendra un peu plus de hauteur encore avec la présence, ce soir à 21 heures, du réalisateur franco-tchadien, Mahamat Saleh Haroun, qui vient présenter « Lingui, les liens sacrés », sur le douloureux problème de l’avortement, interdit au Tchad comme dans nombre de pays africains.

Autres films au programme de ce mardi 9 novembre :

« Madeleine Collins », d’Antoine Barraud, avec Virginie Efira et Bruno Salomone, à 15 heures (HC) ; « L’affaire Collini », de Marco Kreuzpaintner, à 15 heures (HC) ; « Un héros », d’Asghar Farhadi, à 18 heures ; « Une jeune fille qui va bien », de Sandrine Kiberlain, à 18 heures (HC) ; « Et il y eut un matin », d’Eran Kolirin, à 21 heures (HC).

HC : hors compétition

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Cinéma : festival du film de Muret jusqu’à dimanche – LaDepeche.fr
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *