l’essentiel Première dans le Gers, une séance de cinéma va être organisée dans la piscine couverte. Une animation montée par l’équipe du Festival du court-métrage d’Auch, qui fête (enfin) ses 10 ans cette année.

« Ça repart ! » Florian Maussac, coordinateur du Festival du Court-Métrage d’Auch, ne cache pas sa satisfaction. « On lance le mouvement pour notre 10e anniversaire à la piscine d’Auch, le vendredi 26 novembre pour la soirée d’ouverture de l’édition 2021. » Une centaine de privilégiés pourra assister à cette projection pas comme les autres. Les uns les pieds dans l’eau de la piscine couverte, assis dans de grosses bouées roses ou bleues. Les autres, sur des gradins mobiles montés sur l’une des extrémités du grand bassin de nage. « Interdit de venir avec sa bouée, précise en souriant l’organisateur. On n’a pas envie de voir des spectateurs rappliquer avec des flamants roses qui boucheraient la vue pour les autres ! »

Ciné en bouée

« Ce sera une sélection de films qu’on a reçus d’un peu partout, pas nécessairement ceux de la sélection officielle. Ces courts-métrages seront projetés sur un écran placé contre l’un des murs. » Un prestataire installera tout le matériel pour assurer un spectacle de qualité. Dans le bassin, un maître nageur de la piscine joue les testeurs. Il s’assied dans une large bouée rose, satisfait. « C’est plutôt confortable, une fois qu’on a trouvé sa position, commente le cobaye une fois sorti de l’eau. On est à l’aise pour regarder l’écran ! » Autour du bassin, Frédéric Camblong, le responsable de la piscine, écoute les demandes de Florian Maussac et Antoine Munoz, responsable du festival. Le chef de bassin est enchanté de voir un tel événement programmé dans la piscine. « Tout ce qui peut mettre de l’animation est bienvenu ! Il faut plus de ce genre d’initiative. »

10 ans de passion

Pour l’équipe du festival, composée à 100 % de bénévoles depuis ses débuts, cette reprise insolite est un soulagement. « On a pu faire le festival plein air en juillet 2021, qui était un report de l’édition de 2020. Ça s’est très bien passé, mais on avait envie de pouvoir enfin fêter nos 10 ans ! L’an dernier, c’était déjà prévu. Mais là, ça devrait bien se passer. » Et pour fêter ça, le festival propose trois jours de projection, du 24 au 28 novembre. Le ciné piscine, à l’affiche pour 2020, est reconduit, avec en plus des projections à Ciné 32 le samedi, et encore du court-métrage au centre Cuzin le dimanche. « On projettera des films issus de la sélection de cette année. Les réalisateurs nous ont adressé près de 1 200 films, plutôt longs en général : on a une durée moyenne de 15 ou 20 minutes. » L’équipe du festival est en train de boucler sa sélection pour le festival, et cinq à six courts-métrages composeront la soirée ciné piscine, qui devrait durer près de 1 h 15. Tous ces films sont destinés à un public plutôt familial. « Même les enfants peuvent venir, à partir de 10 ans », confie Florian Maussac.

Le projet du ciné piscine a été chaleureusement reçu par la municipalité et l’agglo, personnel technique et chefs de bassin compris. Le festival de courts-métrages d’Auch avait déjà organisé des pool parties, mais le rendez-vous, dans les locaux de Pop Circus, était bien différent. « La piscine est un endroit atypique pour un événement comme celui-ci, explique Florian Maussac. Ça vient animer la ville et la piscine à un moment où on ne pense pas trop à la baignade ! »

Tarif du ciné piscine : 6 € avec la bouée, et 5 € sans

Programmation dévoilée ce lundi

La billetterie pour le festival, et le ciné piscine, ne sera ouverte que début novembre. Mais dès ce lundi 18 octobre, les amateurs de courts-métrages – ou simplement les curieux avides d’expériences insolites – pourront découvrir sur le site du festival (https://festivalcourtauch.com/) toute la programmation complète de l’événement.Une cinquantaine de films, toujours aussi éclectiques, sera projetée, dont une trentaine hors compétition. Une séance sera proposée le samedi soir à Ciné 32 – une première – autour de la thématique « Roulez jeunesse », des films autour de l’adolescence, depuis les 1res amours à 12 ans jusqu’aux 1ers déménagements. Sans oublier la grosse fête de la pool party « Spécial Mix années 2000 », également le samedi.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Auch. Le court-métrage s’offre un ciné piscine pour son 10e anniversaire – LaDepeche.fr
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *